La Mer Blanche : entre Bénodet et Fouesnant | La lagune de la Mer Blanche
+33 (0)2 98 57 05 37 Réservation
X
Réservez votre séjour
Espace client
Camping en Bretagne
Camping Bretagne » Actus Benodet » Mer Blanche

La Mer Blanche à découvrir près de Bénodet

Présentation de la lagune de la Mer Blanche

La Mer Blanche est le nom donné à la lagune qui s’étend de Bénodet à l’ouest à la pointe de Mousterlin à l’est : protégée par un long cordon dunaire de presque 4 km, elle forme une véritable mer intérieure à marée haute, un immanquable du Tourisme à Bénodet. À marée basse, son fond de sable blanc apparaît, dévoilant un tout autre décor. Côté terre, la vasière marine de la Mer Blanche forme un paysage de prés-salés, autour d’un chenal qui serpente entre les prairies où paissaient autrefois les moutons.

Au printemps et en automne, l’eau des mares et du chenal est propice au développement d’une faune très variée, composée de plancton, de crabes, de poissons et de crustacés. Abri de choix pour les alevins, les marais attirent aussi une faune ornithologique importante. L’office de tourisme de Fouesnant organise des balades nature sur le site de la Mer Blanche afin d’observer et d’admirer cette biodiversité exceptionnelle.

mer blanche

Comment se rendre à la Mer Blanche ?

Pour vous rendre à la Mer Blanche depuis le camping Escale Saint-Gilles :

Rendez-vous à 600 mètres du camping, sur la plage du Letty, pour faire face au cordon dunaire et à l’entrée de la Mer intérieure sur l’anse du Groasguen.

Pour accéder par la terre sur le cordon dunaire, vous pourrez faire le tour à vélo en rejoignant la D44 : vous atteindrez la bande de sable qui ferme la lagune de la Mer Blanche en 20 minutes.

Le chenal de l’anse du Petit Moulin est quant à lui accessible à travers une simple balade à pied de 20 minutes.

La dune de la Mer Blanche

Longue de 4 km, la dune qui protège la lagune de la Mer Blanche est un espace naturel exceptionnel, qui continue d’évoluer sous les effets de l’accumulation du sable à la base du cordon dunaire, et de l’érosion sur sa longueur. Fragile, la dune de la Mère Blanche tend à reculer malgré des tentatives de protection par enrochement. Durant les dernières décennies, le cordon dunaire s’est aminci, mais s’est aussi allongé, rendant ainsi plus étroit le goulet d’entrée de la mer intérieure.

Une végétation typique s’épanouit sur le cordon dunaire, faite d’Oyats, de choux maritimes, de pavots des sables ou encore de lagures. Chaque année, le gravelot à collier interrompu rejoint la dune pour nicher. De nombreux oiseaux migrateurs y font aussi halte avant d’aller nicher dans les territoires du pôle nord : parmi eux, les bécasseaux sanderlings, les coulis corlieu ou les huîtriers-pies.

La dune de la Mer Blanche fait ainsi le bonheur des passionnés d’ornithologie. Mais on peut tout simplement admirer ses paysages et ses précieux habitants à travers des activités douces comme le paddle, les balades à pied ou la voile.

Mis à jour le - Précédent : Découverte de la Plage de Kermor | Suivant : Découvrir les 2 ports de Bénodet